Comment effectuer à l’abri les semis précoces
5 (100%) 1 vote[s]

Le châssis ou mini-serre de jardin

 

C’est le système le plus classique, il est constitué d’un coffre (en bois, métal ou briques) recouvert d’une plaque transparente (en verre ou en plastique). Le châssis permet des semis précoces et le semis d’espèces non rustiques. Il peut être utilisé pour la transplantation de plantes élevées en terrines ou en godets. Le châssis permet de protéger les jeunes plants du froid, mais aussi de les endurcir progressivement aux conditions extérieures.

 

Le tunnel plastique

 

Il sert également à protéger les jeunes plantes. Il est moins efficace que le châssis mais plus facile à utiliser car il peut être installé sur des semis en place ou sur un lieu réservé pour les semis en pépinière.

Par contre il faudra être attentif à la dégradation du plastique au risque qu’il se désagrège dans le jardin et dans les cultures.

 

La côtière

 

C’est une bande de terre adossée à un mur clair. Exposée au sud, elle bénéficie à la fois de la protection du mur et de la réverbération du soleil sur celui-ci.

Pour augmenter l’ensoleillement, on donne au terrain une pente vers le sud (de 15cm à 20cm de dénivellation par mètre linéaire).

De plus, des paillassons ou tissus épais déroulés la nuit sur des fils de fer, au-dessus des semis, permettent de limiter le refroidissement nocturne.

 

Pin It on Pinterest

Share This