Pour récolter plus tôt au printemps, ou pour voir les fleurs arriver plus rapidement, il faut augmenter la température du sol ou de l’air ambiant.

Pour obtenir ce résultat on peut :

  • Augmenter la quantité de rayonnement solaire reçue par unité de surface. C’est le principe de la culture sur ados et la culture en côtières. Couvert de terreau (de couleur sombre), le sol se réchauffe mieux. Avance obtenue : 15 jours environ.

Culture sur ados

Culture en ados. Source de l’image : http://www.jardinagebio.net/comment-chauffer-sol-du-jardin-ados-couches-rechauds/

Grâce au mur, la côtière présente l’avantage, par rapport à l’ados, d’offrir une protection contre le vent, de réfléchir et de stocker le rayonnement solaire. Cett méthode demande peu de travail et pas du tout de surveillance ;

  • Profiter de la chaleur dégagée par la fermentation de matières organiques. Les matériaux les plus intéressants pour cet usage sont les fumiers chauds (cheval, mouton, chèvre), les déchets ménagers et les tontes de gazons. Pour ralentir, et donc faire durer le dégagement de chaleur, il est recommandé de mélanger des feuilles mortes à ces matériaux. Ces derniers doivent être humides et bien tassés (piétinement). La couche sourde demande peu de travail et pas du tout de surveillance. La couche chaude, en revanche, exige de disposer de beaucoup de fumier et de temps, car elle suppose l’utilisation de coffres à châssis. Il faut, chaque soir, couvrir les châssis avec des paillassons, enlever ceux-ci chaque matin et ouvrir quand il fait beau.
    Il est plus simple, pour hâter la levée des semis en godet ou terrine, d’utiliser la chaleur dégagée par un tas de compost. Ne pas omettre alors d’utiliser un dispositif anti-limace.
    Dans tous les cas, le thermomètre (gradué jusqu’à 70°C) est indispensable car on ne doit semer qu’après le « coup de feu », quand la température de la terre de surface devient inférieure ) 30°C.
    Avance obtenue : seule la couche chaude permet d’obtenir une avance importante, avec des semis possibles dès janvier et février pour de nombreuses espèces potagères. La couche sourde et le « système compost » ne sont intéressants que pour assurer une meilleure levée au tout début de la saison normale de semis ou un peu avant ;
  • Utiliser l’effet de serre : c’est le principe des tunnels, serres, châssis, cloches et films de forçage. La serre est une installation coûteuse et son utilisation justifie un livre entier. Nous parlerons donc principalement des autres systèmes.
    Cloches et châssis peuvent être combinés avec des ados, côtières, couches sourdes et chaudes.
    Cloches : les anciennes cloches en verre sont devenues quasi introuvables. De plus, l’absence d’aération oblige à les soulever dès qu’il fait trop chaud. Il est donc préférable d’adopter des cloches ouvertes ou des cloches continues (mini-tunnels en plastique rigide), qui n’ont pas cet inconvénient. Les cloches (ou les tunnels) peuvent protéger les légumes-feuilles pendant l’hiver.

    Tunnels : ils sont constitués de feuilles deplastique transparent tendues sur des arceaux. Installation délicate, surveillance nécessaire, préférer les autres systèmes.
    Films de forçage : ce sont des feuilles en plastique transparent (polyéthylène), perforé ou non-tissé, qui sont simplement posées sur les cultures. L’effet de serre couplé à l’effet brise-vent apporte un gain de précocité de 8 à 15 jours.

    Les autres avantages des films de forçage sont la protection du sol contre la pluie et le déssèchement, et la protection contre les insectes et les oiseaux. De plus, les perforations permettent une aération progressive au fur et à mesure de la croissance des plantes et celles-ci s’endurcissent automatiquement. C’est une technique simple et peu coûteuse.

 

Comment accélérer la germination de mes semis
Noter cet article

Dans la même thématique

La Mise en Place des Cultures : Le Semis Le choix du moment des premiers semis de printemps est toujours délicat. Nous préconisons pour notre part d'observer le "fleurissement de la terre", t...
Comment effectuer à l’abri les semis précoce... Le châssis ou mini-serre de jardin  C'est le système le plus classique, il est constitué d'un coffre (en bois, métal ou briques) recouvert d...
Réussir ses semis en intérieur Semez à l'intérieur les espèces ayant besoin de chaleur.  Les caissettes ou les terrines  Vous pouvez utiliser des caissettes ou d...
Le rosier : semis, bouturage, taille et entretien Comment agrémenter votre ravissant jardin de jolies roses roses, noires ou blanches ? Les rosiers préfèrent la terre un peu argileuse et siliceuse, ce...

Pin It on Pinterest

Share This