Lierre de Boston ou vigne vierge : comment et où les planter ?
5 (100%) 1 vote
La vigne vierge, aussi appelée lierre de Boston, est très appréciée : elle demande peu d’entretien, et comme ses feuilles sont caduques, elle orne votre mur de différentes couleurs au fil des saisons. En automne, les feuilles de vigne vierge sont flamboyantes, avec une teinte écarlate ou lie de vin du plus bel effet.

Lors de l’achat de votre vigne vierge, selon la taille de la surface à couvrir, choisissez le type de feuilles que vous aimez, palmé et denté, ainsi que la forme des lobes et des folioles.

La variété la plus choisie est l’Ampelopsis veitchii, d’origine japonaise, qui peut atteindre une hauteur impressionnante de 20 m. De son côté, l’Atropurpurea garde longtemps ses feuilles pourpres, tandis que la Robusta est caractérisée par de grandes feuilles.

Attention à la fausse vigne vierge de Virginie (Parthenocissus inserta), très invasive, qui risque d’étouffer vos autres plantes.

Si votre but est d’habiller un arbre mort dans un coin romantique de votre jardin, choisissez de préférence le lierre, car la vigne vierge est trop vigoureuse.

 

Comment planter une vigne vierge ?

La meilleure saison pour planter une vigne vierge est l’automne, ou si c’est trop tard, au printemps.

Creusez un trou de 50 cm à 80 cm en largeur, et 50 cm de profondeur. La distance entre votre mur doit être de 10 et 40 cm, selon la taille des feuilles. Enlevez les cailloux et les racines des mauvaises herbes.

Vous pouvez enrichir le sol avec du terreau et de l’engrais de type Or brun, ou du compost bien mûr. Recouvrez-le d’un peu de terre, pour ne pas brûler les jeunes racines. Installez au fond une couche de drainage, composée de graviers ou de tessons de poterie.

L’achat de graines de vigne vierge est possible, mais la réussite est plus délicate que l’achat en motte.

Si vous l’achetez en motte, laissez-la telle quelle, sans toucher aux racines et radicelles. Si elle est vraiment en chignon emmêlé, défaites-le avec délicatesse. Mettez la motte à tremper quelques minutes dans un seau d’eau pour éliminer l’air.

Précaution importante : la motte et son tuteur doivent être inclinés vers le mur, pour libérer de l’espace pour de nouvelles racines.

Rebouchez le trou, puis rajoutez environ 5 cm de terre. Autour du pied de la plante, tassez le sol pour créer une petite cuvette de rétention de l’eau.

 

Où planter la vigne vierge ?

La vigne vierge, comme les autres plantes grimpantes, préfère les endroits ensoleillés, mais s’adapte bien partout.

Le seul support qui ne lui convient pas est un mur enduit couvert d’une peinture trop lisse. Pour tous les autres supports, elle se fixera elle-même grâce à ses mini-ventouses. Lorsque vous la plantez, fixez simplement ses tiges avec du scotch, que vous retirerez par la suite.

Vous pouvez également fixer un petit grillage en bas de votre mur, haut d’un mètre, selon l’espèce de vigne vierge choisie. Palissez la vigne vierge, pour qu’elle pousse en espalier.

 

Entretien de la vigne vierge.

Au printemps, coupez environ 50 cm au-dessous du bord de votre toit, pour éviter qu’elle ne bouche les gouttières.

Désherberez, puis installez un paillage au pied de la vigne vierge, à base de compost ou d’herbes sèches provenant de votre tondeuse. Ensuite, arrosez, mais sans noyer.

La première année, la vigne vierge a besoin d’être arrosée régulièrement, le temps que ses racines s’enfoncent assez profondément.

Taillez-la également en automne, sauf si vous avez une grande surface à couvrir.

 

Bouturer une vigne vierge.

Pour bouturer une vigne vierge, attendez qu’elle ait perdu son feuillage. Coupez une longueur d’environ 20 cm, comportant entre 2 et 4 yeux, selon l’âge de votre vigne. Si votre sol est riche, vos boutures peuvent être plus courtes, et plus longues si votre sol est léger.

Placez vos boutures debout, dans un mélange de sable fin et de terre ; ou faites-en des fagots que vous couchez. Recouvrez d’une fine couche de terre, en formant un petit tas, pour que la pluie ruisselle. Placez-le au Nord de votre jardin, pour éviter une pousse précoce.

Vous les planterez au printemps. Cependant, il est possible de laisser grandir vos boutures une année en pépinière, par exemple un abri de jardin bien éclairé.

Lorsque vous les planterez, en mars ou avril, le bourgeon doit affleurer au-dessus du sol. Espacez les boutures de 30 cm. Arrosez en pluie fine. Mieux vaut, comme pour la plupart des plantes, arroser un peu plusieurs fois par semaine, qu’arroser abondamment une fois par semaine.

La vigne vierge, si elle est surtout utilisée pour agrémenter des murs (elle n’abîme pas le crépi), peut aussi faire merveille pour une pergola ou une tonnelle. Pour une tonnelle, plantez votre vigne à l’extérieur des 4 angles. Il faudra la tailler deux fois par an, mais vous bénéficierez d’une ombre très agréable en été.

Dans la même thématique

Comment accélérer la germination de mes semis Pour récolter plus tôt au printemps, ou pour voir les fleurs arriver plus rapidement, il faut augmenter la température du sol ou de l'air ambiant....
La Mise en Place des Cultures : Le Semis Le choix du moment des premiers semis de printemps est toujours délicat. Nous préconisons pour notre part d'observer le "fleurissement de la terre", t...
Comment effectuer à l’abri les semis précoce... Le châssis ou mini-serre de jardin  C'est le système le plus classique, il est constitué d'un coffre (en bois, métal ou briques) recouvert d...
Réussir ses semis en intérieur Semez à l'intérieur les espèces ayant besoin de chaleur.  Les caissettes ou les terrines  Vous pouvez utiliser des caissettes ou d...

Pin It on Pinterest

Share This