Les plantations changent au rythme des saisons et nous avons tendance à nous demander si nous optons pour les bons pots. Il est vrai que choisir un pot adapté est essentiel à la bonne croissance de chaque plante et pas seulement pour la décoration de nos espaces verts. Nous vous livrerons alors dans cet article les bases à connaître pour choisir le meilleur pot.

Les différents types de matériaux pour les contenants et les pots de fleurs

Bien évidemment, le choix des pots de fleurs et des contenants dépend des envies et des goûts de tout à chacun et de la décoration du jardin, de l’espace vert ou de la maison. Il faut savoir que le matériau du contenant est un critère de choix à ne pas négliger. Il doit être choisi en fonction de votre décoration et doit être assez solide pour durer dans le temps. Est-ce qu’il faut opter pour des pots de fleur en plastique, en résine, en bois, en osier, en métal ou en terre cuite ? Nous vous présenterons toutes les spécificités de ces matériaux.

  • Les pots en plastique et en résine : ces pots se déclinent en plusieurs coloris. En général, ils sont traités contre les UV et sont de bonne qualité.
  • Les pots en bois et en osier : ces deux matériaux sont souvent utilisés pour les contenants. Ils se fondent parfaitement dans une décoration naturelle. Si vous aimez les ambiances champêtres, ils sont parfaits pour vous. Fabriqués à partir de matériaux vivants, ils ne durent pas, car ils sont fragiles. De plus, ils ne supportent pas l’eau qui stagne. Quant au fond du pot, il nécessite une base de plastique.
  • Les pots en métal : ils sont adaptés pour une décoration contemporaine et moderne. Ils ne sont pas très étanches et nécessitent également un fond en plastique.
  • Les pots en terre cuite : ils sont idéals pour une décoration naturelle et classique. Ils sont plus lourds que les types de pots précédents. Ils ont l’avantage d’apporter une grande stabilité à vos plantations. Ils possèdent une capacité naturelle à évacuer l’eau rapidement.

Pourquoi est-il nécessaire de rempoter les plantes ?

Vous devez savoir que les nutriments se trouvant dans vos pots de fleurs s’épuisent de jour en jour. Ils s’évacuent au fond du pot à cause des arrosages. Il est donc important de rempoter vos plantes une fois tous les ans. De plus, votre plante et ses racines auront bien grandi durant une année entière. Elles auront donc besoin de plus d’espace, d’où un nouveau pot de fleurs pour bien se développer. Dans le cas où vous venez d’acheter une nouvelle plante, il est également nécessaire de la rempoter pour les mêmes raisons.

Les pots de fleurs et le drainage

Cette étape est souvent négligée par les apprentis jardiniers. Pourtant, le drainage est une étape primordiale pour une plante. En effet, il est logique qu’une plante ne puisse pas survivre si elle est régulièrement immergée dans l’eau. Vous pourrez même constater au fil du temps que votre plante va pourrir et développer des champignons. Vous devez donc absolument drainer vos plantes. On distingue trois sortes de drainage pour les pots de fleurs : les pots de fleurs troués ou percés au fond, les pots de fleurs à réservoir d’eau ainsi que les pots de fleurs dans un cache-pot.

Comment choisir la taille des pots de fleurs ?

Bien évidemment, vous devez choisir la taille de votre pot de fleurs en fonction de la taille de la plante et de ses racines.

  • Les pots les plus petits ayant une taille de 10 à 15 cm sont adaptés aux plantes individuelles comme des cactus.
  • Quant aux pots de fleurs à taille moyenne de 20 à 40 cm, ils sont faits pour les tomates, les poivrons, les herbes aromatiques…
  • Enfin, les grands pots ayant une taille de plus de 40 cm sont adaptés aux arbres fruitiers, aux palmiers…

Dans la même thématique

Les indispensables pour profiter de votre jardin o... Il existe plusieurs solutions qui vous permettront de continuer à prendre des apéros entre amis et à passer de bonnes soirées dans un winter wonderlan...
Créer son jardin paysager : par où commencer ? Contrairement à ce que beaucoup pensent, la création d’un jardin paysager n’est pas exclusivement réservée aux paysagistes professionnels. Alors, si l...
Comment lutter contre les maladies cryptogamiques ... Il n'est guère possible, même en agriculture biologique, de se passer de moyens spécifiques pour lutter contre les maladies, surtout en viticulture et...
Lutter contre les maladies et les ravageurs du jar... Il existe de nombreux moyens de lutte mécaniques contre les ravageurs et les maladies utilisables dans les jardins, moyens qui furent souvent très uti...

Pin It on Pinterest

Share This